Actualités des Ophtalmologues de Orsay : image de lunettes et table de lecture

La profession d’orthoptie

La première école d’orthoptie est créée en Angleterre en 1929 par Mary MADDOX, elle forme des auxiliaires médicaux pour les dépistages de la vue et la prise en charge des enfants strabiques.
Actuellement, les études d’orthoptie se font en 3 ans post-baccalauréat et permettent d’avoir une activité libérale ou salariée.
L’orthoptiste est habilité à prendre en charge les patients dans le cadre des troubles de la vision binoculaires (strabismes, insuffisance de convergence, amblyopie). Elle établit les examens fonctionnels de la vue (acuité visuelle, champs visuels, vision du contraste, vision des couleurs, vision du relief) et rééduque la vision binoculaire ou la basse vision.
Son activité s’est enrichie depuis les années 1990 par le développement de la neurovision. Cette discipline permet aux enfants dyslexique et dyspraxique de suivre une rééducation fonctionnelle et améliore leurs capacités d’exploration visuelle dans l’espace. Plus récemment, le champ de compétences des orthoptistes à évoluer pour répondre à l’augmentation des examens complémentaires en ophtalmologie. En effet, l’ophtalmologie profite actuellement d’avancées techniques importantes et l’essor de l’imagerie en ophtalmologie a nécessité de former ces paramédicaux pour assurer la réalisation de ces examens complémentaires : OCT, Rétinophotos, Angiographie, Biométrie, Cornéotopographie, Electrophysiologie.
Ainsi, le développement de cette discipline a permis aux orthoptistes de devenir des acteurs majeurs dans la santé visuelle.

Orthoptiste en examen visuel

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.